BOURVIL C'EST UNE GAMINE CHARMANTE LYRICS

Quand je la croisai l'autre soir, C'était vers minuit, rue d'Athènes La voyant seule qui se promène, Je lui dis : Mon enfant, bonsoir J'ajoutai : A cette heure indue, Que faites-vous donc dans la rue ? Naïvement, et sans savoir, Elle dit : Je fais le trottoir. {Refrain:} C'est une gamine charmante, charmante, charmante, Qui possède une âme innocente, innocente En elle, tout est poésie, poésie Elle a vraiment un nom charmant, Aspasie (ou : Elle répond au joli nom d'Aspasie) Devant la blancheur et l'éclat De son cou plus blanc que l'albâtre, Je m'écrie : Quel coup de théâtre, Quel coup du Ciel, quel coup d'Etat ! Oh ! fit-elle d'un p'tit air honnête, Vous n' connaissez que mon coup d' tête, Mais vous serez chipé, je l' crains, Quand vous connaîtrez mon coup de reins ! {au Refrain}