FLOP POUR MEUBLER LYRICS

un calendrier de 1977 avec Donna Summer,
une plaque de plastique rouge avec une guirlande électrique glissée dessous,
un organizer fourré aux photos de vacances,
un cactus,
des feuilles froissées par un bourrage imprimante

pour meubler

des aphorismes empruntés à Léon Bloy,
des termes de stylistique de plus de quatre syllabes,
des locutions latines,
des interjections très grossières,
du louchebem,
du vocabulaire technique de ferronnerie
et toutes sortes d'onomatopées

pour meubler

des progressions harmoniques décalquées sur le songbook des beatles,
un solo de guitare wah-wah sur une gamme pentatonique,
des bleeps électroniques,
du scratch
et des claps numériques 8 bits,
un coup de vocoder,
du slap,
un changement de tonalité

pour meubler

je répète la même phrase
et je répète la même phrase
et je répète la même phrase
et je répète la même phrase
et je répète la même phrase
et je répète la même phrase
et je répète la même phrase
et je répète encore la même phrase

pour meubler

un graphiste PAO,
une intermittente du spectacle,
un écrivain qui fait des piges à télé Z pour arrondir ses fins de moi,
une DJ house,
un trader à La Défense,
un télé-vendeur,
une meuf qui a connu Choron,
un professeur de français

pour meubler